Michael von Arb

«Le travail dans les MITS est d’autant plus intéressant que vous êtes aussi en contact quasi quotidien avec les nombreux produits et services de Migros en tant que client.»

Portrait Michael von Arb

Michael von Arb a commencé par un apprentissage de médiamaticien, puis a continué à se former dans une haute école spécialisée en tant qu’informaticien de gestion diplômé d’une école supérieure et CAS (Certificate of Advanced Studies, certificat d’études avancées) pour l’analyse et la méthodologie des affaires. Au sein des services informatiques de Migros, il travaille comme Business Analyst (analyste d’affaires) dans le domaine des points de vente (POS, caisses).

Comment expliques-tu à tes grands-parents ce que tu fais toute la journée?

Notre équipe traite surtout les modifications et les améliorations du système de caisse. Si quelqu’un a une bonne idée pour améliorer la caisse, nous l’aidons à définir les éventuels effets sur les autres domaines. Nous décrivons l’idée aussi précisément que possible pour que les programmeurs puissent reprogrammer en conséquence le programme de caisse. Malgré ces changements constants, le processus d’achat doit rester aussi simple que possible.

Et comment expliques-tu ton activité à un collègue qui s’y connaît?

En tant que Business Analyst dans le domaine des POS, j’assure la liaison entre l’informatique et la partie Business. Ma compétence principale consiste à collecter les exigences des clients. A l’aide de diverses techniques de collecte, je détermine, structure et spécifie les objectifs, intentions et besoins des clients (coopératives, marketing, consommateurs, etc.) afin d’apporter ultérieurement des modifications aux POS. Parallèlement au traitement de ces demandes de changement, j’interviens régulièrement sur des projets marketing et informatiques intéressants.

Pour quelles raisons conseillerais-tu de travailler dans les services informatiques de Migros?

Les MITS offrent la possibilité de voir les coulisses du plus gros employeur privé et Migros t’aide activement à évoluer. C'est d’autant plus intéressant que tu es aussi en contact quasi quotidien avec les nombreux produits et services de Migros en tant que client. Tu peux ainsi évaluer les avantages de ton travail selon un deuxième point de vue.

Concrètement: que fais-tu, par exemple, pour que Migros puisse vendre Risoletto?

D’une part, j’achète moi-même Risoletto et j’assure ainsi la demande (rires). D’autre part, nous devons veiller à ce que le lecteur lise correctement le code-barres de la tablette Risoletto, que le prix soit calculé avec toutes les actions et promotions valables et que le coupon de réduction numérique puisse être utilisé pour les points de bonus Cumulus. Le montant doit ensuite pouvoir être payé avec des bons Cumulus bleus et un paiement partiel par carte via l’application Migros, par exemple.

Comment vois-tu ta profession dans 20 ou 50 ans?

Selon les experts, nous sommes à l’aube de la prochaine révolution industrielle, où l’intelligence artificielle devrait faciliter notre quotidien. De quels systèmes de caisse aurons-nous besoin à l’avenir et à quoi ressemblera exactement le processus d’achat, nous le verrons bien. Même une prévision à peu près fiable pour 2067 me semble impossible. En effet, qui aurait pu supposer par exemple que les smartphones allaient à ce point changer notre quotidien?

A ton avis, quelles sont les cinq aptitudes les plus importantes dans ta profession?
  • Communication
  • Réflexion pluridisciplinaire
  • Pensée et fonctionnement analytique
  • Démarche structurée et méthodique
  • Autogestion

 

La bourse aux emplois de la MCF

Que ce soit dans le marketing, les achats, la production ou la logistique: les collaborateurs expérimentés ou ceux qui souhaitent le devenir sont toujours les bienvenus chez nous. Consultez la bourse aux emplois.

Vers les postes vacants

Vers la Fédération des coopératives Migros